Tout savoir sur Streeteo

Sommaire


Enjeux mobilité / mission de service public

Quelle est l’utilité de Streeteo aujourd’hui ?

Streeteo propose un nouveau service qui répond à une évolution législative dont l’objectif vertueux est d’améliorer la fluidité du trafic dans les grandes villes, de trouver une place et de gagner du temps pour chaque citadin, notamment pour accéder aux services ou aux commerces.

In fine, il s’agit de réduire l’émission de gaz à effet de serre et la pollution sonore en ville pour tous, y compris celles et ceux qui ne conduisent pas.

En résumé : des villes décongestionnées qui respirent !

Streeteo mène-t-il à bien sa mission ?

Nous sommes en amélioration permanente de notre qualité de service. Les premiers résultats que nous obtenons, avec, par exemple, un taux de contestation de moins de 3% sur les millions de Forfait de post-stationnement (FPS) délivrés depuis nos lancements, très en dessous des prévisions initiales, sont des éléments de notre succès.
Ces premiers résultats permettent déjà de constater des évolutions positives dans la gestion des déplacements dans les villes où nous opérons : meilleure rotation des véhicules, plus de places disponibles en voirie…

Le travail de Streeteo est-il efficace ?

Chez nos voisins européens où Indigo opère déjà depuis quelques années, le taux de respect est égal ou supérieur à 85% en Belgique (85%), en Grande-Bretagne (90%) et en Espagne (92%).

A Madrid où nous avons débuté le contrôle du stationnement en 2005, il a fallu plus de deux ans pour que les Madrilènes s’habituent au nouveau dispositif de contrôle dans une zone qui était précédemment gratuite. Pendant deux ans, la grande majorité des horodateurs que nous avions installés ont été successivement vandalisés.

En Belgique, le taux de plaintes incluant les contestations (et également parfois des lettres d’insultes) est de l’ordre de 5 à 7% (il s’agit d’écrits adressés aux villes). Aux débuts de la Dépénalisation, ce taux atteignait les 15 %. En tout, il aura fallu plus de 8 ans pour que les automobilistes belges s’acclimatent engendrant une baisse de l’attention médiatique locale et moins d’agressions verbales notamment des agents.

Plus le taux de respect est élevé, plus la circulation en centre-ville est optimisée, ce qui favorise le bien-être des riverains et le bon fonctionnement des commerces de proximité.


Enjeux techniques

Quels sont les enjeux techniques auxquels fait face Streeteo ?

La mise en application concrète de la loi MAPTAM a nécessité la mise en place d’un environnement informatique complexe, et sans précédent en France, pour ce type d’activité. Il s’agit d’un nouveau service, qui implique que nos systèmes dialoguent avec les systèmes publics chargés de gérer les différents systèmes signalant des contraventions. Nous progressons chaque semaine et nous gérons cette complexité grâce à l’expertise d’Indigo et la mobilisation de nos partenaires techniques.

Le groupe Indigo, leader mondial du stationnement et spécialiste des mobilités douces, dont l’innovation est un élément clé de l’ADN, a relevé ce défi complexe avec son partenaire Streeteo.

Pourquoi Streeteo subit-il des problèmes informatiques ?

Répondre au nouveau système créé par la loi MAPTAM a nécessité d’innover et de développer très rapidement des solutions technologiques au service des municipalités et des citoyens, dans un environnement nouveau et complexe. Cela nécessite naturellement une montée en puissance progressive et une démarche d’amélioration continue. Nous gérons cette complexité grâce à l’expertise d’Indigo et la mobilisation de nos partenaires techniques.

Que fait Streeteo pour régler ces problèmes informatiques ?

Les incidents auxquels nous avons dû faire face nous ont permis d’identifier les problèmes existants et de mettre en œuvre des plans d’actions pour les corriger.
Nous continuons donc de travailler dans un dialogue et une transparence permanente, avec chacune des 20 collectivités locales françaises avec lesquelles nous travaillons, afin de réduire les incidents liés aux problèmes informatiques.

Certains FPS ont-ils été délivrés à tort ?

Nous avons délivré plus de 2 000 000 FPS depuis le début de notre activité. Si certains FPS ont été émis par erreur, nous le regrettons et nous avons toujours veillé à les corriger le plus vite possible et à mettre en place les dispositifs nécessaires pour informer les usagers.

Pour information complémentaire – preuve de la qualité du service rendu par les agents STREETEO – le taux de contestation (nombre de RAPO/nombre de FPS) est aujourd’hui inférieur à 3%.
Pour rappel, ce chiffre était d’environ 5% dans l’ancien système avant l’application de la réforme. Les analystes avaient par ailleurs estimé qu’il atteindrait les 10 % à partir du 1er janvier 2018, au regard notamment des expériences précédentes en Belgique et en Espagne.


Enjeux RH / Collaborateurs

Comment expliquer que certains membres des équipes Streeteo soient impliqués dans des incidents ?

Nous menons notre mission de service public grâce à nos 300 collaborateurs mobilisés tous les jours sur le terrain. Ces incidents isolés ne représentent en aucun cas leur professionnalisme.
Streeteo condamne toutefois tout comportement déplacé de ses équipes avec la plus grande fermeté, sans exception aucune. Ces quelques incidents, en très faible nombre au regard du nombre de salariés Streeteo, ne doivent pas occulter le travail remarquable de ces derniers.

Streeteo met-il tout en place pour éviter ce genre d’incident ?

Le nombre d’incidents aujourd’hui est particulièrement bas en dépit de situations régulièrement à risques ou à problèmes (agressivité usagers) et ceci n’est pas un hasard. Nos collaborateurs font preuve au quotidien d’un grand professionnalisme dans le cadre de leur mission. Cela passe par des formations continues, une grande proximité avec leur manager et la mise à disposition d’une hotline leur permettant d’échanger avec des experts neutres sur les situations complexes qu’ils peuvent vivre.

Streeteo licencie-t-il ses employés impliqués dans des incidents ?

Un licenciement est toujours une procédure exceptionnelle chez Streeteo. Streeteo est très attentif à ses responsabilités d’employeur et est attaché à la formation continue de nos salariés.
Nous décidons en fonction de la réalité des faits et nous recherchons toujours à avoir une réponse proportionnée et constructive à d’éventuelles erreurs de nos collaborateurs. Néanmoins, lorsqu’une faute lourde, contraire à notre mission de service public, est commise, nous nous devons de la condamner fermement.

Que Streeteo met-il en place contre les agressions de ses équipes ?

La prévention et l’accompagnement sont les maîtres-mots chez Streeteo. Dès leur arrivée, nos collaborateurs reçoivent des formations théoriques et pratiques, notamment sur la prévention des accidents du travail.
De plus, nous proposons une formation spécifique pour apprendre à réagir correctement face aux situations à risques.
Nous leur laissons enfin la possibilité de joindre 24h/24 et 7j/7 des psychologues diplômés. Les échanges sont strictement confidentiels. Nous souhaitons simplement, par la mise à disposition gratuite de cette hotline, garantir à chaque collaborateur une écoute de qualité sur des situations qui, nous en sommes conscients, si elles sont rares, peuvent néanmoins amener des questions plus personnelles. C’est notre devoir d’employeur de permettre à nos salariés de pouvoir en discuter avec des interlocuteurs formés dans un environnement dédié.

Quel Management chez Streeteo ?

Nous sommes toujours à l’écoute de nos salariés et nous avons mis en place plusieurs niveaux d’intervention, notamment via les managers impliqués dans le quotidien des équipes.
Nous avons organisé plusieurs workshops et séminaires au premier semestre 2018 pour échanger avec les managers de proximité et trouver ensemble les axes d’amélioration à travailler.
Nous avons également mis en place un baromètre interne. La première édition de cet été est encourageante. Près de 7 collaborateurs sur 10 ont confiance dans leur management direct. C’est un signe de confiance précieux qui nous donne la responsabilité de continuer à investir dans le quotidien de nos équipes pour améliorer jour après jour le service que nous rendons aux usagers.

La rémunération des agents de Streeteo est-elle supérieure au SMIC ?

Nos rémunérations sont évidemment toutes supérieures ou égales au SMIC horaire brut. Par souci de clarté et parce que nous tenons à ce que nos collaborateurs comprennent très exactement leur salaire, nous avons diffusé via les managers une note décryptant et expliquant le bulletin de salaire. Il est pour nous essentiel que chacun de nos salariés maîtrise sa rémunération.


Relation Streeteo / collectivités locales

Comment Streeteo travaille-t-il avec les collectivités locales ?

Depuis le 1er janvier 2018, partout en France, la loi MAPTAM (Modernisation de l’Action Publique Territoriale et d’Affirmation des Métropoles) est entrée en vigueur. Elle porte sur la dépénalisation et la décentralisation du stationnement payant. C’est dans ce cadre qu’Indigo et sa filiale Streeteo interviennent auprès des collectivités locales.
Notre mission de service public a pour objectif d’améliorer la fluidité en ville et d’assurer une gestion efficace de la mobilité automobile pour le bien-être des riverains et le bon fonctionnement des commerces de proximité.

Les collectivités locales sont-elles satisfaites du travail de Streeteo ?

Aujourd’hui, 20 municipalités nous font confiance dont une nouvelle très récemment (Saint Maur des Fossés) et aucun contrat n’est remis en cause.
Le respect de nos engagements contractuels reste la priorité de la société Streeteo et de ses agents sur le terrain, qui œuvrent au quotidien pour accompagner la réforme du stationnement en voirie et fluidifier la ville.
Nous travaillons pour cela dans un dialogue ouvert et permanent avec les collectivités locales. Chaque jour, chaque semaine, nous travaillons ainsi à améliorer la qualité de service à leurs côtés.


Relations Streeteo / Usagers

Quelles sont les opportunités pour les usagers ?

Pour les usagers / automobilistes :

  • L’équité : tous les automobilistes sont égaux devant la loi et devront respecter la même règle,
  • La possibilité de trouver plus facilement une place de stationnement en centre-ville notamment
  • La réduction de la consommation de carburant pour celui qui tourne pour chercher une place
  • Une optimisation du temps grâce à la réduction du temps de rotation pour trouver une place proche de son lieu de travail
  • La flexibilité grâce aux outils technologiques mis à disposition des usagers qui leur permettent d’être averti de l’heure à laquelle son stationnement prend fin avec la possibilité de le prolonger à distance, et de connaître avant son déplacement les zones dans lesquelles la probabilité de trouver une place libre est la plus forte
  • De nouveaux services en voirie grâce avec le déploiement d’un personnel qualifié et formé qui viendra en aide aux automobilistes

Pour les résidents :

  • Des zones définies et des tarifs adaptés pour se garer en toute quiétude à côté de leur domicile
  • La diminution des gaz à effet de serre et de la pollution sonore dans leur ville
  • Un impact sur les enjeux de santé publique

Pour les commerçants :

  • Retrouver une dynamique commerciale et une hausse de la fréquentation de leurs commerces
  • Avoir des clients satisfaits de pouvoir se garer à proximité des commerces grâce à une meilleure rotation des véhicules.

Pourquoi certains usagers font-ils preuve de mécontentement ?

Deux deux cas de figure existent aujourd’hui :

  1. La contestation d’un FPS. Les usagers sont totalement protégés avec la démarche du RAPO (Recours Administratif Préalable Obligatoire). Chaque usager a un mois pour contester, sans avoir à payer au préalable comme c’était le cas auparavant. Et si aucune réponse ne leur est apportée dans les temps, ils n’ont pas à payer non plus.
  2. La remise en cause du système FPS. La loi MAPTAM a permis de mieux réglementer l’utilisation du stationnement payant et d’en d’optimiser la gestion. Tout l’objectif de cette loi repose sur un point fondamental : inciter les usagers à payer leur stationnement pour retrouver de la mobilité en ville. Il ne s’agit pas d’une nouvelle taxe mais bien d’une mesure forte pour faire changer les usages et engendrer pour chaque typologie de publics un cercle de bénéfices vertueux.

Relation Streeteo / Indigo

Quel est le lien entre Streeteo et Indigo ?

Indigo est l’actionnaire de Streeteo. Streeteo et Indigo sont deux activités séparées, avec des missions différentes.

Indigo est-il impliqué dans les activités de Streeteo ?

Depuis plus de 25 ans, Indigo accompagne les collectivités en Europe et à l’international dans leur gestion du stationnement en voirie.

C’est fort de cette expertise et de ces résultats que Streeteo accompagne les collectivités locales pour construire ensemble les solutions propres à soutenir leur politique de mobilité.


Situations exceptionnelles

L’affaire des « faux contrôles » révélée en février est-elle terminée ?

Streeteo condamne de la manière la plus ferme ces pratiques. Les mesures adéquates ont été prises aussitôt afin de mettre fin immédiatement à ces comportements.

Dès que ces erreurs ont été connues, y compris via des alertes lancées depuis l’extérieur, la direction a tout mis en œuvre pour y mettre fin, que ce soit en écartant les responsables de ces manquements ou en diligentant un audit pour veiller au parfait respect des process et à leur optimisation si nécessaire.

Que s’est-il passé à Rueil-Malmaison ?

Entre le 1er janvier et le 15 février, au cours d’une phase de mise en place du dispositif, 4000 FPS ont été émis par erreur. Cette situation exceptionnelle était liée à un bug informatique.
Streeteo, informé immédiatement, a procédé à leur annulation. Or, il apparaît qu’un problème technique a empêché la transmission correcte de cette annulation à l’autorité responsable, l’ANTAI (Agence Nationale de Traitement Automatisé des Infractions). D’où la majoration dont ont été victimes les usagers impactés.

Les 4000 FPS majorés ont été annulés et les automobilistes ayant déjà réglé leur FPS majorés seront remboursés. Pour ceux qui ne l’avait pas réglé, leur FPS majoré sera simplement annulé.

Un site internet mis en place par Streeteo a été ouvert au mois d’août afin de permettre aux automobilistes de vérifier s’ils sont éligibles à l’annulation de leur FPS majoré et à son remboursement s’ils ont déjà payé.

Comment Streeteo réagit il lorsqu’un de ses agents est arrêté avec des substances illicites ?

C’est un cas isolé, répréhensible et illégal. Soit l’agent le commet dans le cadre de sa vie privée et c’est l’affaire de la police et de la justice. Soit elle le commet dans son cadre de travail et nous prendrons toutes les mesures disciplinaires nécessaires, comme nous l’avons toujours fait.

Besoin d’un renseignement ?Contactez-nous





* Champs obligatoires

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par INDIGO pour la gestion commerciale (prospects et clients) et l’information sur les produits et services de la société.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’opposition ou droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : INDIGO – Immeuble Ile-de-France – Bâtiment A – 4 place de la Pyramide – TSA 43214 – 92919 Puteaux / La Défense CEDEX.

Nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique « Bloctel », sur laquelle vous pouvez vous inscrire ici : https://conso.bloctel.fr/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés
à vous proposer des vidéos et réaliser des statistiques de visites.

Gestion des cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser. Vous pouvez à tout moment modifier vos préférences en cliquant sur le lien « gestion des cookies » qui se trouve en bas de page.

Préférence pour tous les services

Audience

Ces cookies nous permettent d’enregistrer certaines informations de connexions qui ont pour but d’analyser et quantifier la fréquentation du site puis d’élaborer des études qualitatives visant à améliorer la présentation du site et de l’information diffusées sur nos produits et services. Ces cookies sont utilisés à des fins d’optimisation du site.

Google analytics

Vidéos

Les services de partage de vidéo permettent d'enrichir le site de contenu multimédia et augmentent sa visibilité.